Psychothérapie psychanalytique

Ces quelques lignes vous permettront d'appréhender les circonstances dans lesquelles il est souhaitable et utile d'envisager une consultation de psychothérapie, et, si les circonstances le nécessitent, un certains nombre de "séances", pour comprendre et résoudre la souffrance et/ou la préoccupation qui vous accaparent.

 

Parents, si vous avez une impression qui vous questionne en comparant l'évolution de votre enfant possiblement différente de celle de vos autres enfants, ou des enfants de votre entourage familial et amical, ou encore des copains de sa tranche, n'hésitez pas à demander l'avis du Professionnel. Certes, avec l'âge, certains symptômes "s'arrangent" tout seul ! La plupart du temps, il s'agit d'un déplacement des symptômes sur d'autres aspects de sa vie.

Votre vigilance concerne l'acquisition de la marche et le développement moteur, l'acquisition de la propreté, l'acquisition du langage. D'autres aspects peuvent alerter : un enfant trop actif et incontrôlé, ou bien au contraire "trop cool" et "trop sage", qui reste réveillé dans son petit lit sans se manifester auprès de ses parents ; un jeune enfant "trop collant", qui a besoin d'un contact corporel constant avec vous ou avec des objets surprenants, ou au contraire trop  indépendant, qui ne veut pas se laisser dorloter et/ou tisser un lien relationnel pour grandir ; un bébé ou un jeune enfant qui peine à regarder sa maman, même s'il regarde d'autres adultes, son médecin ou l'intervenant de PMI : ces intervenants talentueux ont développé une interrelation exercée avec les petits enfants. Mais vous pouvez remarquer que cette "captation" de l'attention est temporaire, réactive et non initiée, chez votre jeune enfant. 

 

Voici un résumé de thèmes qui peuvent vous alerter. Ne vous inquiétez pas. Demandez un avis Professionnel. Un jeune enfant dispose d'une plasticité telle que ce qui pouvait être alertant trouve une résolution si rapide souvent qu'elle en est surprenante.

 

Troubles fonctionnels liés aux besoins du nourrisson (alimentation, sommeil, pleurs).

Troubles affectifs et relationnels du nourrisson et/ou du lien mère - bébé.

Troubles affectifs de l'enfant (anxiété, dépression, hyperactivité, phobie, inhibition, tics, obsessions, développement inhabituel ou retard du langage, de la marche ... ).

Troubles fonctionnels dans les besoins de l'enfant (sommeil, alimentation, propreté : énurésie et encoprésie...).

Difficultés scolaires liées aux apprentissages, liées à la précocité.

Test de QI, afin d'évaluer les aptitudes intellectuelles et perceptivo-cognitives ; également à valeur d'observation clinique et de diagnostic, lorsque la question des aptitudes intellectuelles et perceptivo-cognitive est secondaire.

Aide à la parentalité, nécessaire pour aider à l'éducation lorsque le profil de l'enfant demande une attention spécifique.

Dépression maternelle postnatale, adulte ou de l'âge mûr.

Accompagnement dans les difficultés de la vie (stress, deuil, couple, trouble sexuel, traumatisme...).

Troubles affectifs de l'adulte.

Troubles fonctionnels de l'adulte.

Souffrance psychique, dans tous les cas.

 


Relaxation Bergès

 

Formée à la relaxation  « Bergès » par le Dr Jean Bergès, Chef de Clinique du Service de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent de l'hôpital Sainte Anne, 75014 Paris, (1975-2001).

 

J'exerce comme thérapeute en relaxation depuis le début des années 1980. 

 

La relaxation Bergès est pratiquée par un professionnel de formation psychanalytique.

Elle consiste en une approche corporelle segmentaire, qui a pour but de résoudre progressivement les souffrances et troubles corporels en les réintégrant progressivement dans le vécu et l'éprouvé corporel du patient, puis en donnant sens à cette souffrance par la mise en mot des éprouvés subjectifs du moment.

Cette approche cible les troubles fonctionnels de l'Enfant et de l'Adulte.

Les patients sont adressés par les médecins de la Consultation de la Douleur à l'hôpital du Kremlin Bicêtre  et de l'hôpital Trousseau.

La relaxation Bergès bénéficie de multiples indications, dont on ne cesse de vérifier la validité dans les souffrances actuelles,  autant chez l'enfant que chez l'adulte (douleurs fonctionnelles sans cause organique, céphalées, maux somatiques divers, dont l'ancrage est corporel, mais dont on évoque une convergence de facteurs, et leur caractère psychosomatique), troubles liés au stress ou associés à des contextes traumatiques. Une thérapie de relaxation Bergès peut être bienvenue lorsque toute médication est insuffisante, voire peu efficace, pour calmer la douleur.

 

La thérapie de relaxation Bergès dure en moyenne de quelques mois à un an.

Elle consiste en une séance hebdomadaire avec le thérapeute en relaxation Bergès, séance reprise chaque jour, sur le mode de ce qui a été proposé par le thérapeute en relaxation Bergès à la séance précédente..

 

Parfois, la thérapie de relaxation Bergès peut déboucher sur une thérapie à médiation verbale, telle qu'elle est proposée dans une thérapie analytique classique. 

 


Psychanalyse

La psychanalyse consiste en l'explication de certains actes ou pensées en termes psychiques et subjectifs, dont l'origine, personnelle à chacun plonge dans l'inconscient à partir de l'affirmation de l'existence du déterminisme psychique : une idée qui se présente à l'esprit ou un acte ne sont pas arbitraires, ils ont un antécédent, un sens, une cause que l'exploration de l'inconscient permet de mettre au jour.

 

Certaines actions sont perçues comme « involontaires », « incohérentes » ou « absurdes » et ne sont pourtant pas dues au hasard : ce sont par exemple les rêves, les lapsus, les actes manqués, ou les symptômes sans cause physique (par exemple l'hystérie).

 

Ainsi, des actes ou des paroles qui s'apparentent à des erreurs peuvent être compris comme étant des « actes réussis », déterminés, et sont un moyen pour la psychanalyse d’y repérer une expression de l’inconscient : ils peuvent, par exemple, être l'expression d’un compromis dans un conflit psychique sous-jacent (entre pulsions contradictoires) ou représenter la satisfaction d'un désir.

 

Bien que ces processus restent essentiellement inconscients, la psychanalyse dispose d'un protocole et d’un ensemble de conceptions qui permettent de comprendre ces logiques inconscientes et d'aider éventuellement le sujet qui en souffre à résoudre ses problèmes.